Intérêt de l’ECZ pour le dosage de l’azote total (méthode de Kjeldahl)

Le dosage de l’azote organique selon Kjeldahl avec titration potentiométrique peut être limité par la sensibilité de cette méthode (> 0,1 mg d’azote) [1].
Une alternative consiste à utiliser l’Électrophorèse Capillaire de Zone (ECZ) pour le dosage des ions ammonium formés après minéralisation et distillation.
Dans les conditions testées, la limite de détection est de 200 ppb en azote.

La linéarité est vérifiée sur une gamme allant de 2 à 20 ppm.
La répétabilité et la précision intermédiaire de la méthode sont respectivement de 1,8% et 5,0%.

L’ECZ permet donc le dosage de l’azote total dans des échantillons à très faible teneur en protéines (moins de 1.5 µg/ml).

[1] Fiche produit AutoKjeldalh K-370 BUCHI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>