Cahier de Laboratoire Electronique et sous-traitance analytique (2)

Mise en place

Contrairement aux préjugés et à  ce que l’on peut entendre parfois, le Cahier de Laboratoire Électronique, peut s’adapter rapidement à une organisation existante.
Pour ce qui nous concerne, après la mise en place d’un serveur dédié et l’augmentation de la puissance informatique des stations de travail, l’installation a été réalisée en novembre 2005 par l’éditeur (3 jours) et la prise en main du CLE s’est étalée sur le mois de décembre 2005 (3 semaines).
Cette opération n’a pas posé de problème particulier, le travail le plus important a résidé dans l’appropriation de l’organisation du CLE par les utilisateurs et l’adaptation des termes employés à notre propre vocabulaire de travail.


De fait, cet outil s’est prêté à une transposition directe sans que nous ayons à
modifier nos procédures ou notre façon de travailler au laboratoire. Cette
simplicité a fait que ce CLE s’est imposé rapidement dans notre flux d’activité pour une mise en production en janvier 2006.
Le système n’exige pas de travail important d’administration, chaque utilisateur du CLE est un acteur de la mise à jour des données à son niveau de responsabilité. Nous utilisons également le potentiel de la base de données du CLE pour gérer le parc matériel, les réactifs et les étalons.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>