Analyse des substances apparentées du Misoprostol par UHPLC

Le Misoprostol est une prostaglandine de synthèse utilisée dans le traitement des ulcères gastriques et dans les interruptions de grossesse.

La monographie PE du Misoprostol (1731) a évolué en avril 2010 sur la mise en œuvre de l’essai des substances apparentées: la méthode HPLC en phase inverse a été remplacée par une méthode en phase normale.



Figure 1 : HPLC phase normale
misoprostol for sytem suitability SCR

 

L’avantage évident de cette modification est une amélioration de la résolution pour le 8-épi Misoprostol et les deux isomères de 12-épi Misoprostol. A contrario, l’absorbance résiduelle des solvants d’élution a un impact négatif sur la sensibilité.
Ce paramètre est très pénalisant pour l’application de cette méthode sur des Spécialités faiblement dosées en Misoprostol.

L’utilisation d’une méthode par Chromatographie Liquide Ultra Haute Performance (UHPLC), peut apporter une solution intéressante en améliorant la résolution des pics de substances apparentées et la sensibilité de la détection (x 60) par rapport à une technique HPLC.

Figure 2 :UHPLC phase inverse – misoprostol for sytem suitability SCR

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>