HPLC: Détermination du volume mort de la colonne

  

Comme suite à notre article du 11 juin dernier «  HPLC: Rétention d’un composé au volume mort  » et pour répondre à la suggestion de Mikaël, nous soumettons quelques éléments pour la détermination du volume mort.

La connaissance de la géométrie de la colonne et des caractéristiques physiques de la phase stationnaire ne suffisent pas pour évaluer correctement le volume occupé par la phase mobile.
En effet, en chromatographie liquide en phase inversée avec des phases silice gréffée n-alkyl, le volume mort (V0)  de la colonne est théoriquement indéterminé en raison de l’adsorption du modificateur organique sur les chaînes n-alkyle et de l’eau sur les groupes silanols.
Avec des phases mobiles binaires (eau/méthanol ou eau/acétonitrile) les phénomènes sont trés complexes et peuvent entainer des variations trés importantes de V0 selon la nature et la composition de la phase mobile.

C. Hennion (« Void volume determination and experimental probes in reversed phase chromatography »  Chromatographia January 1988, Volume 25, Issue 1, pp 43-50) a étudié une modélisation du V0 et proposé une liste de solutés permettant de déterminer V0 pour des phases mobiles de composition courante:

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>