Electrophorèse capillaire avec détection conductimétrique sans contact

R. Nehmé de l’institut de chimie organique et analytique (ICOA) d’Orléans a présenté lors de la réunion du comité d’Ile de France de l’Afsep, la détection conductimétrique sans contact à couplage capacitif (C4D) en électrophorèse capillaire.

Ce détecteur permet d’analyser simultanément les cations et les anions, c’est à dire qu’il offre la possibilité de doser dans la même analyse le principe actif et son contre ion. Il est facile d’entrevoir un intérêt technique dans le développement des méthodes et un intérêt économique dans l’analyse en routine.

Trois exemples de dosages simultanés du PA et de son contre ion

Ce détecteur est composé de deux électrodes tubulaires formant un condensateur. Il peut se placer sur toute la longueur du capillaire à un endroit choisi en fonction des molécules recherchées. Il n’entraine  aucune modification du capillaire et permet donc de garder la détection habituelle (UV ou Fluo).

En utilisation simple il n’est plus nécessaire d’introduire un chromophore dans l’électrolyte ce qui améliore la sensibilité de l’analyse des ions inorganiques par rapport à la détection UV.

Lire la suite